Seins et silhouette

Augmentation mammaire par prothèses

Afin d’augmenter le volume d’une poitrine jugée trop menue ou dans les cas d’hypotrophie ou aplasie mammaire, on peut procéder à une augmentation mammaire avec pose d’implants. Grâce aux améliorations des techniques et aux innovations, le résultat est parfaitement naturel, à la vue comme au toucher. Il s’adapte à vos désirs, vos contraintes, votre personnalité et votre morphologie.

Augmenter de façon naturelle le volume de la poitrine grâce aux implants mammaires au CEMF Lyon Vienne
No alternate text

Points clés

  • Augmentation significative du volume des seins
  • Résultat parfaitement naturel et durable
  • Intervention réalisée par des chirurgiens experts en chirurgie mammaire
  • Récupération rapide
Augmentation mammaire avec pose d’implants réalisée par nos experts au centre de médecine et chirurgie esthétique CEMF Lyon Vienne

01.

Augmentation mammaire : généralités

Si tous les seins sont structurés de la même manière – une glande mammaire, des fibres de soutien et de graisse (tissu adipeux) –, leur forme et leur taille peut être très différente d’une femme à l’autre. 

En fonction de l’importance de la taille de la glande mammaire mais également de la quantité de tissu adipeux, la poitrine peut être plus ou moins développée. Chez certaines femmes, le sein ne se développe que très peu – on parle alors d’hypotrophie mammaire – ou pas du tout (aplasie mammaire).

Symbole de féminité par excellence, une petite ou une poitrine inexistante peut occasionner une gêne, des complexes voire un mal-être important chez la femme adulte ou l’adolescente après la puberté, en raison notamment du décalage avec le reste de la silhouette.

On peut recourir à une augmentation mammaire avec prothèses afin d’augmenter de façon significative et naturelle le volume des seins, restaurer l’harmonie globale de la silhouette et retrouver confiance en soi.

Il s’agit de l’une des interventions de chirurgie mammaire la plus pratiquée en chirurgie esthétique.

Afin de parfaire le résultat obtenu à l’aide d’implant, apporter plus de « moelleux » notamment chez les patients au thorax très mince et dissimuler encore davantage les contours de l’implant, le chirurgien peut pratiquer l’injection de graisse autologue (ou lipofilling mammaire). La graisse provenant du corps de la patiente, ce geste a l’avantage également de faire bénéficier d’une légère liposuccion dans le même temps.

02.

Augmentation mammaire : la consultation, une étape essentielle

La décision de se faire poser des implants n’est pas anodine. Une première consultation, suivie d’une seconde est nécessaire avant de procéder à l’intervention et vous proposer une prise en charge adaptée et sur-mesure.

Cette étape est primordiale afin de mieux vous connaître et instaurer un climat de confiance réciproque. 

C’est le moment d’exposer vos souhaits au chirurgien, de lui poser toutes les questions auxquelles vous pensez. De son côté, le chirurgien fait le point sur vos antécédents médicaux et écarte toute contre-indication. Il vous expose les bénéfices, mais également les risques liés à l’augmentation mammaire par prothèses. 

A l’issue de la consultation, il vous remet un devis détaillé, et toute la documentation à son sujet. Une échographie mammaire est fréquemment demandée.

03.

Le choix des prothèses mammaires

Le choix s’effectue avec le chirurgien après un examen clinique de votre morphologie et une prise de mesure précise. Taille et forme des seins, du buste, du thorax. La qualité de votre peau est aussi un élément qui va orienter le choix des implants.

En fonction de vos désirs et de votre anatomie, vous allez pouvoir essayer plusieurs types de prothèses en fonction de leur volume et leur profil – on les place dans le soutien-gorge – et ainsi choisir celle qui vous semble le plus correspondre à vos attentes, en plus des recommandations faites par votre chirurgien.

Nous privilégions les implants mammaires ronds ; les techniques permettent aujourd’hui d’obtenir un résultat très naturel (sans effet bombé) avec des implants ronds, similaires aux prothèses anatomiques (en forme de poire). Ces dernières sont plus souvent utilisées pour les reconstructions mammaires, ou sur demande de la patiente.

L’opération se déroule au sein même de la Clinique Trénel à Vienne – Lyon, en ambulatoire (vous arrivez le matin et repartez le soir), sous anesthésie générale et dure environ 1 heure.

04.

Augmentation mammaire à Vienne : où sont placés les implants mammaires et par où sont-ils insérés ?

Cela est décidé en consultation, avant l’intervention.

Les implants mammaires peuvent être placés : 

  • En rétromusculaire : sous la glande mammaire et le muscle. 
  • En prémusculaire : entre la glande mammaire et le muscle pectoral
  • En Dual Plane : derrière le muscle dans la partie haute du sein et derrière la glande au niveau de sa partie inférieure.

De dernière génération, la technique du « Dual Plane » est désormais privilégiée dans l’immense majorité des cas. Elle permet non seulement d’obtenir un résultat très naturel, une répartition harmonieuse du volume avec un joli déroulé, mais aussi un sein qui évolue et vieillit bien avec le temps.

  • On peut insérer une prothèse mammaire par voie aréolaire (via une incision tout autour du mamelon), par voie sous-mammaire (dans le pli du sein) ou par voie axillaire (de plus en plus rare).

Loge de l’implant et voie d’insertion sont toujours choisis en fonction de votre anatomie, de la situation et du résultat souhaité.

05.

Augmentation du volume des seins par prothèses : cicatrices

Au Centre de Chirurgie Esthétique Vienne – Lyon, nos chirurgiens pratiquent des incisions les plus minimes possibles, laissant des cicatrices quasi invisibles ou dissimulées dans les plis naturels de la peau. 

Ils utilisent des outils spécifiques et adaptés, à l’image de l’introducteur d’implants Keller Funel®2. L’introduction de l’implant mammaire est facilitée, les incisions réduites de même que les douleurs et les complications post-opératoires.

06.

Augmentation mammaire avec prothèses : suites et récupération

Vous sortez le jour même de l’opération et après une augmentation de la taille des seins avec prothèses, la récupération est rapide. 

A l’issue de l’intervention un pansement modelant est mis en place puis retiré dans les jours qui suivent. Les fils utilisés sont entièrement résorbables. Vous devrez porter un soutien-gorge de contention pendant plusieurs jours, jour et nuit, afin de permettre de stabiliser les implants et bien récupérer et ce, pendant 6 semaines.

Nous vous fournirons des consignes post-opératoires, avec une attention particulière apportée au soin de vos cicatrices (massages, pansements siliconés spécifiques, pas d’exposition solaire pendant 1 an min.). 

Un gonflement et des ecchymoses font partie des suites classiques d’une augmentation mammaire, de même qu’une gêne pour élever les bras.

Il est préférable d’éviter tout effort physique et activité sportive pendant au moins 3 semaines mais vous pouvez reprendre le travail très rapidement.

07.

Le résultat

Le bénéfice psychologique et physique est ressenti et visible immédiatement, mais le résultat s'améliore au fil des mois. Les seins, à l’origine gonflés et légèrement durs, vont progressivement s’assouplir et la poitrine arborer un aspect de plus en plus naturel.

Le suivi est essentiel, que ce soit au cours de la première année avec des rendez-vous rapprochés, puis une fois par an pour surveiller les implants. On recommande une échographie, puis, au bout de quelques années, un examen IRM. Les implants doivent en théorie être changés au bout de 10 ans.

08.

Augmentation mammaire et allaitement

Il est tout à fait possible d’allaiter après une augmentation mammaire avec prothèse, les canaux galactophores n’étant pas sectionnés.

Tarifs

Augmentation mammaire avec implants | CEMF Lyon - Vienne

SoinsDétailsPrix
Augmentation mammaire avec implants Chirurgie
ChirurgieSur devis

Prendre RDV au Centre de Chirurgie Esthétique Lyon – Vienne

Take a look